Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-54%
Le deal à ne pas rater :
Colle Pattex « Ni clou ni vis » – Tube 52 g à 2,95€
2.95 € 6.35 €
Voir le deal

Partagez
 

  Rien ne sert d'éviter l'inévitable - Faith & Gale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Faith Buckley
Faith Buckley
- A NYC DEPUIS LE : 14/01/2013
- MESSAGES : 26
- AVATAR : ashley greene

 Rien ne sert d'éviter l'inévitable - Faith & Gale. Empty
MessageSujet: Rien ne sert d'éviter l'inévitable - Faith & Gale.    Rien ne sert d'éviter l'inévitable - Faith & Gale. EmptySam 26 Jan - 19:06

Faith Buckley & Gale Winston
« Rien ne sert d'éviter l'inévitable... »

Assise sur le capot de la voiture qui est garée sur le parking du domaine universitaire je discute avec quelques camarades. Depuis que j'ai appris que je suis enceinte, j'essaie de faire comme si de rien était, comme si tout va bien, comme si je suis la même, comme si je suis comme eux. Et finalement ces derniers jours ça fonctionne plutôt bien. Moins de stress, meilleure capacité à être entourée sans avoir des envies de meurtre. Alors certes je ne fais qu'éviter le problème, repousser l'inévitable mais au moins j'garde le contrôle des apparences et quelque part ça me rassure. C'est déjà ça. « J'ai vraiment pas envie d'aller en cours aujourd'hui... » dis-je à ma camarade de droite qui semble encore moins motivée que moi. Et alors qu'elle s'apprête à me répondre, je sens quelqu'un se poser à mon côté. Je n'ai même pas le temps de regarder de qui il s'agit, mais je sais très bien que c'est Clyde. « Ça tombe bien faut que tu rentres en urgence j'ai un Gale plus que déterminé à la maison qui m'a juré de camper là tant qu'il ne t'aura pas vu. C'est pas que je ne veux pas te soutenir mais pour le coup j'peux rien faire pour toi riri. J'ai finis à 4h et j'ai besoin d'au moins mes 8h de sommeil pour être un meilleur ami protecteur efficace. » Je fais la moue. « Désolée mais j'dois aller en cours. » Clyde me fait les gros yeux. « J'ai un exam. » Il lève les yeux au ciel et m'attrape par le bras me tirant jusqu'à ma voiture. « C'est fou comme tu ne sais pas mentir. Allez rentre là-dedans et va régler tes comptes avec ton homme. » Je le regarde choquée. « C'est pas mon homme. » Il rit même si je le sens excédé et me répond « C'est ça. » Voyant que je n'ai absolument pas le choix je regarde mes camarades et leur lance « Quelque chose à régler, à plus tard. » Ils me saluent tous et moi j'rentre dans ma voiture sans grande volonté. Finalement j'aurais franchement préféré aller en cours.

Une dizaine de minutes plus tard j'arrive devant l'immeuble. J'me gare sur ma place de parking. Comme il me connait trop bien, Clyde est devant l'immeuble. Il m'attend de pied ferme sachant que j'ai absolument pas envie de monter pour régler mes comptes avec Gale. Une fois mon meilleur ami pas très sympa rejoint il me sourit et me dit quelque peu moqueur « Je t'ai attendu au cas où tu aurais la bonne idée de te jeter dans les escaliers ou de bloquer l’ascenseur afin d'éviter ton beau Gale. » Je lève les yeux au ciel, style "comme si je ferais une chose pareille" même si au fond je sais pertinemment que j'en serais capable tant je redoute ce qui m'attend. Puis lorsque nous arrivons enfin devant notre porte je le tire afin de le stopper et murmure « Tu veux pas plutôt appeler la police et lui dire qu'un intrus est rentré chez nous et qu'il ne veut pas partir ? » Il me lance son regard "t'es sérieuse ?!" et j'me résous finalement. « Bon d'accord. » Nous entrons donc dans l'appart.

Bien entendu je traîne des pieds. Je pose mon sac dans le couloir, range mes chaussures et mes clés (ce que je fais quasi jamais) puis enfin, me dirige vers le salon. Lorsque je l'aperçois je sens un pincement au cœur. Foutu Gale, quand ne me fera-t'-il plus cet effet ? Je lui souris faiblement et après que Clyde nous lance « Bon maintenant moi j'vais dormir, pas de bruit! » je finis par détourner le regard de Gale et lui demande comme si de rien était « Tu veux quelque chose à boire ? »

© Modèle par BLACKHEART™ ❄ Images de TUMBLR (crédits).
Revenir en haut Aller en bas

Gale Winston
Gale Winston
- A NYC DEPUIS LE : 14/01/2013
- MESSAGES : 31
- AVATAR : Paul Wesley

 Rien ne sert d'éviter l'inévitable - Faith & Gale. Empty
MessageSujet: Re: Rien ne sert d'éviter l'inévitable - Faith & Gale.    Rien ne sert d'éviter l'inévitable - Faith & Gale. EmptySam 26 Jan - 19:22

Faith Buckley & Gale Winston
« Rien ne sert d'éviter l'inévitable... »

Tapotant le petit sachet de coke dans ma main que je m’apprêtais à vendre à un jeune fils de bourge d’une petite vingtaine d’année, je regardais autour de moi, le regard vide et les pensées ailleurs avant de repartir rapidement dans les rues de la ville histoire de ne pas me faire chopper. Même si j’avais réussi à monter un bon réseau et quelques revendeurs bossaient pour moi, il m’arrivait souvent de descendre dans les rues pour effectuer les ventes, n’ayant confiance en personne et étant mieux servit par moi-même. Depuis quelques jours cependant je me trouvais un petit peu mou dans mes affaires. Mes pensées étaient ailleurs et n’arrêtaient pas de se tourner vers elle. Faith. Cette jeune femme avec qui normalement tout n’était qu’amitié et sexe, voila que je ressentais mal son silence et cet éloignement qu’elle essayait d’instaurer entre nous. Avait-elle réellement trouvée quelqu’un dans sa vie ou était-ce autre chose. J’aurais aimé pouvoir dire que je la connaissais assez pour voir qu’elle me cachait quelque chose cependant je ne pouvais pas. Après tout, nous ne nous voyions simplement pour nous envoyer en l’air et rien d’autre. Même si nous parlions souvent elle et moi et que nous passions du bon temps après la partie de jambes en l’air, je ne pouvais dire que je la connaissais réellement. Et elle non plus d’ailleurs. Quoi qu’il en soit, je me retrouvais dans une situation délicate et difficile dans laquelle je m’étais juré de ne jamais tomber mais c’était sans compter sur l’arrivée de la jolie brune dans ma vie. Je sentais une sorte d’attachement plus que nécessaire s’instaurer entre nous mais évitais d’en parler et même de m’en rendre compte. Pourquoi me tracasser avec ce genre de chose alors que je ne suis pas le genre d’homme à croire en l’amour et aux sentiments ?

Continuant de marcher, je me rendais compte que j’arrivais non loin de son appartement. Sans savoir pourquoi, sans avoir totalement réfléchis, je bifurquais et me dirigeais donc vers son immeuble où je pensais pouvoir la trouver. Il fallait que je la vois et qu’elle me donne de réelles explications sur la situation. Etait-ce le fait que mon père m’avait promis à sa cousine qui la rendait si distante tout d’un coup ? Je n’avais jamais rien fait, depuis que l’affaire s’était ébruitée, quelque chose envers sa cousine pour lui faire croire que je la laissais de coté et que je préférais la blonde. Même si cette dernière était forte attirante et qu’une nuit avec elle ne me dérangerait certainement pas – après tout Faith avait bien dit « Juste de l’amitié et du sexe » donc bon – je n’avais en aucun cas rayé Faith de ma liste et de mes proches.
Prenant l’ascenseur, j’arrivais rapidement devant sa porte et me mis à frapper et a sonner dans l’espoir qu’elle ouvre rapidement. Cependant, je tombais nez à nez avec son colocataire. Clyde. Je ne connaissais pas très bien le jeune homme et à le voir, je me rappelais rapidement de notre première rencontre. Moi nu au réveil dans l’appartement tombant pour la première fois nez à nez avec cet homme que je ne connaissais pas et qui me regardait avec un mélange de surprise et de choque. Normal me direz-vous quand vous rencontrez quelqu’un que vous ne connaissez pas nu dans votre apparte. Il m’annonça alors que Faith n’était pas là et c’est sans attendre son consentement que j’entrais dans l’appartement, m’installant au salon en lui disant que je ne partirais pas tant que je ne l’aurais pas vu.

Comprenant certainement parfaitement la situation, il me laissa alors sur les lieux et partis, je ne sais où, alors que je m’installais sur le canapé en attendant sagement que la belle rentre. Cela ne me ressemblait pas vraiment d’effectuer ce genre de chose, surtout pour les femmes que je jetais moi-même hors de chez moi. Mais avec Faith c’était différent. Après quelques minutes d’attente, j’entendais des clés dans la porte d’entrée et le bruit de pas se diriger vers moi. Je la voyais enfin, accompagné par Clyde que je remerciais d’un simple regard. Ce gars me surprenait parfois. On ne se connaissait pas vraiment mais une sorte de méfiance régner entre nous. Je n’aimais pas vraiment cette complicité qu’il avait avec Faith et j’avais, je devais l’avouer, un peu peur que la petite brune ne tombe amoureuse de lui. Mais il arrivait parfois à me surprendre. Alors qu’il nous disait qu’il allait se coucher et que nous ne devions pas faire de bruit, mes yeux n’avaient quitté le visage aux traits fins et tourmentés de la jeune femme qui, détournant son regard de moi me demanda alors « Tu veux quelque chose à boire ? » Je secouais doucement la tête, signe que non je n’avais pas soif, ne voulant pas lui donner de prétexte pour fuir encore la conversation et lui demandais alors banco « Tu vas bien ? Je n’ai plus de nouvelles de toi et j’ai l’impression que tu me fuis de plus en plus. Dis moi si quelque chose ne va pas Faith » Il y aurait peut-être pu y avoir une approche plus … mielleuse dirais-je cependant cela faisait bien trop longtemps qu’elle me fuyait pour que j’y aille par quatre chemins. Si elle voyait effectivement quelqu’un et que cela était réellement sérieux il fallait qu’elle me le dise. Certes je serais quelque peu mal de la laisser mais si c’était son choix je devrais m’y résoudre. Si c’était moi qui avais fait une connerie, elle devait m’en parler aussi. La franchise, il n’y a rien de mieux.

© Modèle par BLACKHEART™ ❄ Images de TUMBLR (crédits).
Revenir en haut Aller en bas
 

Rien ne sert d'éviter l'inévitable - Faith & Gale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: NEW YORK I LOVE YOU :: manhattan :: habitations-